Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est est l’un des fiers signataires qui a officiellement adopté le protocole commun visant la réussite des élèves chapeauté par la Société de l’aide à l’enfance d’Ottawa (SAEO).
Concrètement, ce protocole qui a pour thème Faire place aux rêves, ouvrir les portes, vise à favoriser une collaboration entre la SAEO et les conseils scolaires d’Ottawa dans le cadre des efforts déployés en vue de la réussite scolaire des élèves de la maternelle à la 12e année qui sont pris en charge par la Société de l’aide à l’enfance (SAE) ou qui reçoivent des services de la SAE.
Le protocole signé aujourd’hui contribuera à mieux desservir les élèves pour qu’ils connaissent la réussite et obtiennent leur diplôme d’études secondaires de l’Ontario. En effet, les données provinciales de l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance démontrent qu’en Ontario, en 2014-2015, seulement 46 % des pupilles de la couronne obtenaient leur diplôme d’études secondaires comparativement à 85,5 % pour l’ensemble des élèves de la province. Parallèlement, le taux de diplomation des élèves du CECCE se situe à 96%.
La présidente du CECCE, Johanne Lacombe, est convaincue que le Conseil doit mettre en place toutes les stratégies nécessaires pour permettre à tous les élèves de réaliser leur plein potentiel. « Peu importe les circonstances particulières auxquelles certains élèves ont eu à faire face dans leur milieu familial, le Conseil a la responsabilité de les accompagner et de leur donner les moyens de se réaliser pleinement. »
Afin de faciliter la mise en oeuvre de ce protocole au sein des écoles du CECCE, l’administration a mis sur pied un comité qui assurera la liaison entre la Société de l’aide à l’enfance d’Ottawa, les directions d’écoles et le personnel spécialisé. Ainsi, les intervenants du CECCE pourront assurer un suivi des progrès scolaires de l’élève, veiller à ce qu’il reçoive les mesures de soutien nécessaires pour assurer son bien-être et l’appuyer dans sa réussite.
Le directeur de l’éducation du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, Réjean Sirois, se réjouit de cet important travail de partenariat : «Ce protocole facilitera l’échange d’information entre les conseils scolaires et la Société de l’aide à l’enfance pour assurer le bien-être et la réussite de chaque élève qui bénéficie de leurs services.»
Chef de file reconnu pour la transformation de l’expérience d’apprentissage, l’excellence et la bienveillance de ses écoles catholiques et sa synergie avec la communauté, le CECCE, avec plus de 22 600 élèves fréquentant 42 écoles élémentaires, 12 écoles secondaires et une école pour adultes, est le plus grand réseau canadien d’écoles de langue française à l’extérieur du Québec. Les élèves du CECCE obtiennent les meilleurs résultats en province, et 96 % d’entre eux obtiennent leur diplôme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here